Mobile Language Mobile Phone Mobile Menu

SASB


Le conseil d'administration et le comité des ressources humaines et de gouvernance (HRCG) reçoivent régulièrement des rapports sur les engagements des parties prenantes en matière de développement durable et les examinent attentivement pour définir l'orientation à communiquer à la direction.Dans ce cadre-là, le conseil d'administration a reçu un retour d'information constant de la part des actionnaires au cours des derniers exercices, dont des informations environnementales et sociales, en particulier celles qui permettent une base analytique pour évaluer les avancées, ceci étant désormais un outil essentiel pour les investisseurs.Bon nombre des plus grandes banques et fonds d'investissement du monde, dont BlackRock, ont fait des mesures de durabilité une condition de participation à leurs portefeuilles d'investissement. Dans cette optique, et conscient de la responsabilité de la société d'être un bon citoyen du monde, le HRCG a étudié l'adoption d'une ou plusieurs normes de durabilité pour les futures publications de Linamar. Ce processus a permis d'en apprendre davantage sur les différentes normes de durabilité qui sont adoptées par le marché, notamment le Groupe de travail sur les divulgations financières liées au climat («TCFD»), la Global Reporting Initiative («GRI») et les cadres/normes du Sustainability Accounting Standards Board («SASB»).

Le comité HRCG a recommandé, et le conseil d'administration a accepté, que la direction de Linamar s'oriente vers l'adoption des normes SASB pour les publications annuelles relatives à la gestion environnementale. Le comité HRCG a également noté que les normes du SASB ne vont pas assez loin dans la divulgation de certaines normes de responsabilité sociale, telles que la minimisation de l'utilisation des minéraux de conflit, et a donc demandé que la direction fasse des déclarations qui, dans certains cas, vont plus loin que ce qui est exigé par le SASBLe premier rapport dans le cadre de la SASB a été fait lors de l'année fiscale 2019. Il ne suit pas parfaitement pour le moment tous les paramètres contenus dans les standards liés au secteur des pièces automobiles mais nous sommes impatients d’inclure plus de données à l'avenir. Vous trouverez ci-dessous les résultats de notre première publication. La portée de ces résultats est limitée à nos installations canadiennes basées en Ontario. Nous avons l'intention de fournir des mesures plus complètes dans les années à venir.

Les informations ci-dessous suivent le cadre défini par la SASB pour les entreprises du secteur Transport - Pièces détachées automobiles. La récente décision de Linamar d'utiliser la SASB comme ligne directrice pour les divulgations sur le développement durable exigera des ressources, des efforts et des investissements importants dans des systèmes de données et des processus de validation appropriés pour divulguer entièrement tous les paramètres aux normes requises.Comme c'est la première fois que Linamar utilise ce cadre, tous les paramètres du sujet ne sont pas rapportés ou discutés pour le moment. Vous pourrez trouver des indicateurs et données supplémentaires dans les années à venir.

Gestion de l'énergie

Champ d'application : Énergie consommée
La consommation d'électricité est présentée en Kilowattheures par dollar de vente (KWH / Ventes $ CAD), une méthode pour mesurer l'efficacité par rapport au revenu global généré par l'unité d'électricité consommée.
2019 2018 2017
KWH / Sales Dollar $ CAD 0.0916 0.0933 0.0916
Les mesures d'électricité ci-dessus représentent la consommation provenant d'environ 40 % des sites mondiaux Linamar. La volonté de Linamar est de développer et de divulguer des objectifs globaux de réduction de consommation d'électricité au niveau mondial. Une mesure et un suivi précis sont les premières étapes pour une compréhension complète afin de définir des plans d'amélioration pour des objectifs de réduction globale qui seront divulgués dans les prochains rapports.

Il est également à noter qu'une partie importante des activités de Linamar se situe dans la juridiction de la province de l'Ontario, au Canada. L'électricité susmentionnée achetée auprès des services publics de cette juridiction a une capacité d'approvisionnement installée qui se répartit comme suit : nucléaire 34%, hydroélectrique 23%, éolienne 12%, solaire 1%, le reste provenant du gaz/pétrole ou des biocarburants.

Sécurité des produits

Champ d'application : Rappels de produits, volontaires et involontaires.
Les produits vendus par Linamar n'ont fait l'objet d'aucun rappel de produits entre 2017 et 2019 inclus, qu'il soit volontaire ou non.

Conception pour l'efficacité énergétique


Champ d'application : Produits conçus pour augmenter le rendement énergétique et/ou réduire les émissions.
Reportez-vous à la section principale sur le développement durable intitulée «Véhicule à énergie nouvelle» pour des informations complémentaires sur ces produits. Cliquez ici.

Comme indiqué précédemment, les revenus de Linamar sur les nouveaux programmes de transmission sont passés de 5 % en 2014 à 30 % en 2019, en pourcentage de l'ensemble des revenus classifiés véhicules légers. Les revenus liés aux nouveaux programmes de moteurs sont passés de 14 % en 2014 à 40 % en 2019.En complément, Linamar va augmenter de manière significative son offre pour plateformes électrifiées dans les années à venir. Le portefeuille de Linamar propose désormais de nombreuses solutions de moulage structurel léger en aluminium et/ou en magnésium qui offrent un gain de poids important par rapport aux véhicules BlackRock conventionnels emboutis ou fabriqués en acier, ce qui permet d'alléger les véhicules et d'améliorer leur rendement énergétique.

Comportement Concurrentiel


Champ d'application : les comportements anticoncurrentiels entraînent des pertes monétaires associées par le biais de procédures judiciaires
Linamar n'a été impliquée dans aucun problème matériel anti-concurrentiel et anti-trust dans l'ensemble de ses opérations mondiales entre les périodes de 2017 à 2019 inclus. Linamar opère sur des segments de produits compétitifs au niveau mondial, avec une forte compréhension des coûts des matériaux et de la valeur ajoutée par les fournisseurs et les clients, ce qui laisse peu de possibilités de pouvoir de fixation des prix sur le marché dans ces segments.